Fin de parcours cruelle en Haute-Savoie pour Le Puy Foot

Football

Coupe de France

LE 7/04/2021 À 19:10

La belle aventure se termine en Haute-Savoie pour Le Puy Foot 43. Les joueurs de Roland Vieira ont manqué leur rendez-vous en huitièmes de finale de Coupe de France face au GFA Rumilly-Vallières. Une défaite 4-0 pour ce qui pourrait être le dernier match de la saison des ponots.

GFA Rumilly-Vallières (N2) [4-0] Le Puy Foot 43 (N2)

Compo GFA Rumilly-Vallières : D. Delaunay, HD. Boinali, D. Michaud, JM. Ribeiro (Cap.), D. Leveque, A. Bozon-Petrier, J. Gay, M. Guillaud, A. Moke-Ndedi, G. Liongo-Aduma, J. Cottin

Remp : F. Yuce, L. Bouchet, H. Compaore, O. Diaby, A. Peuget, A. Fahmani, J. Lemarie, L. Pierre-Louis, N. Volic

Compo Le Puy Foot 43 : D. Oberhauser, K. Perrot, M. Ndiaye, M. Camara, B. Guyot, T. Bouriaud (Cap.), H. Fadiga, L. Pellegrini, A. Bosetti, R. Boujedra, L. Joseph

Remp : P. Michelizzi, G. Dauphin, G. Celle, T. Roure, M. Fournel, A. Taïpa, S. Trabelsi, A. Coulibaly, L. Dufau

But GFA Rumilly-Vallières : A. Bozon-Petrier (12′), A. Peuget (82′), J. Gay (84′), G. Liongo Aduma (90’+4)

Fin de parcours difficile en Coupe de France pour Le Puy Foot 43 qui s’est fait punir sur la pelouse du GFA Rumilly-Vallières (N2) à l’occasion des huitièmes de finale. Les ponots avaient pourtant pris le match à leur compte avant de se faire surprendre dès la 12ème minute de jeu par les locaux. Sur une mauvaise entente dans l’arrière garde du Puy, Arthur Bozon-Petrier dribble le dernier défenseur, rentre sur la gauche dans la surface et fusille littéralement le portier ponot David Oberhauser. Suite à l’ouverture du score, les ponots tentent de réagir mais restent stériles alors que les locaux manquent à plusieurs reprises d’inscrire un deuxième but sur les quelques occasions qu’ils se créent. Les esprits s’échauffent légèrement de part à d’autre avant que l’arbitre ne renvoi les 22 acteurs dans les vestiaires pour la pause.

En seconde période, Le Puy Foot revient avec de meilleurs intentions. Le GFA se retranche dans son camp et les ponots ont une maîtrise complète du ballon. Il faut tout de même attendre l’heure de jeu et l’entrée de l’attaquant Amadou Coulibaly côté ponot pour voir les premières occasions franches. Coulibaly très remuant manque tout d’abord l’occasion d’égaliser sur un face à face excentré à droite. Puis c’est au tour de Bosetti de butter sur le gardien Haut-Savoyard quelques minutes plus tard. Décidemment, Le Puy joue de malchance, ou de précision. Les Ciel & Blanc vont regretter ces occasions loupées puisque dans la foulée, Rumilly profite de ses actions menées en contres pour faire la différence.

A la 82ème minute, Teddy Bouriaud provoque un pénalty que les locaux ne se privent pas de concrétiser par l’intermédiaire d’Alexi Peuget. Les joueurs du Puy ne s’en remettent pas et encaissent un troisième but deux minutes plus tard. Six pieds sous terre, les protégés de Roland Vieira craquent une dernière fois dans les arrêts de jeu. Le score est lourd, la défaite cruelle mais certainement logique. Elle propulse le GFA Rumilly-Vallières en Quarts de Finale de la Coupe nationale, une première historique pour le club de National 2.

Du côté du Puy, cette défaite a d’autant plus un goût amer qu’il pourrait s’agir du dernier match de la saison. Pour le moment, personne n’est en capacité de dire si le championnat de National 2 pourra reprendre ou se terminer. Malgré ce résultat sévère face à une équipe de même rang, les joueurs du Puy Foot peuvent tout de même se féliciter de leur parcours. Alors que le monde du sport est à l’arrêt en France et en Haute-Loire, ils auront donné le temps de quelques rencontres, des étoiles dans le yeux à leurs supporters et footballeurs dans le département.


L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est PartenariatHLF-1-990x149.jpg.

Dans la même catégorie

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial